mardi 30 novembre 2010

Retrouvailles

S'il est un évènement qui doit marquer ce mois de novembre c'est bien celui des retrouvailles avec mon amie Alba perdue de vue depuis un peu moins de 40 ans. Merci Ô grand dieu Facebook d'avoir permis que nos chemins se croisent à nouveau !
Un nom et un prénom bien orthographiés dans la petite fenêtre, un petit message sur la pointe des pieds, histoire de ne pas déranger... Mais, oui ; c'est bien moi... On se voit ? Et tout cela c'est passé devant un succulent plat de pâtes - origines italiennes obligent !


Alba, Agnès Bureau et moi en 1972

Alba, c'est trois années de classes primaires avant que la "folie des grandeurs" ne frappe ma mère. Changement d'école pour satisfaire un ego et tant pis si j'ai été malheureuse pendant 8 années. Ce ne fut d'ailleurs pas la seule idée "géniale" de ma génitrice en matière d'éducation qui a fait ce que je suis aujourd'hui mais certainement pas ce que j'aurais voulu être.

40 ans c'est loin et les souvenirs ne sont pas toujours bien ancrés alors on parle d'aujourd'hui, d'hier et un peu de demain. Les heures passent vite et déjà il est temps de rentrer. On s'est promis de se revoir avant 40 ans... et en attendant ce jour, nous allons nous mettre à la recherche d'autres filles qui étaient avec nous en 1969/1970/1971.

Autre nouvelle : il a neigé et le jardin est tout blanc :) Une belle raison de rester bien au chaud chez soi. Remettons à demain ce que nous devions faire aujourd'hui :)))

Belle journée

lundi 1 novembre 2010

1er novermbre

305e jour de l'année et dans 60 jours on débute un nouveau calendrier. Dans le fond, c'est vraiment pour cela que j'aime les nouvelles années : nouveau calendrier et nouvel agenda.
Je reste fidèle à celui de Mary Engelbreit que je trouve juste parfait :) et que j'achète sur Amazon.

Quant à l'agenda 2011, je l'ai déniché chez Hema. Il est blanc à pois noir avec des pages de notes, un carnet d'adresse et juste assez de place pour noter les RV. Il commence heureusement le 13 décembre... quelques jours de gagnés pour l'utiliser plus tôt.

Aujourd'hui, c'est jour férié, un jour associé à la fête catholique de la Toussaint. Il fait froid, il fait gris, il fait humide. C'est un jour à rester enfermée au coin du radiateur.

Ce matin, j'ai fait de recherches sur Internet pour savoir ce qu'étaient devenus d'anciens "amis" virtuels. Chou gris car pour la plupart, je n'ai rien trouvé, l'un ou l'autre a laissé des traces, le plus souvent involontairement et un est décédé. Donc, pas d'espoir de reunir Dark, Serval, Phukas, Poison, Imaginair, Gigi, Domino, Busard, Zadig. Si vous êtes là, faites-moi signe :)

Il est temps d'aller rejoindre ma cuisine où je vais confectionner des gâteaux. A défaut de chaleur dehors, on va donner de la chaleur au corps :)

Belle fin de journée.

mercredi 1 septembre 2010

C'est la rentrée



Septembre 2010, une entrée comme toutes les rentrées... avec ses bonnes résolutions, ses changements et ses constantes.

Ce qui change :
* la bière plus chère
* les ampoules 75 watts disparaissent
* La banque Delta Lloyd supprime l'achat et la vente de devises
* Dexia baisse les taux de ses bons de caisse
* Service général du renseignement et de la sécurité (SGRS) a de nouvelles compétences
* Réduction des éco-bonus en Wallonie lors de l'achat d'un véhicule "propre"
* Procédures accélérées à la Cour d'Appel de Bruxelles
* Nouvelle loi sur la copropriété
* Poursuite de la restructuration dans l'armée
* N'ira pas dans l'enseignement flamand à Bruxelles qui veut
* Belgacom booste l'Internet
* ...

Ce qui ne change pas :
La Belgique est un pays ingouvernable et "ingouverné" ; toujours pas de gouvernement et le bruit de nouvelles élections commence à se faire entendre... Vais-je voir Stockholm plus tôt que prévu ?

Les bonnes résolutions :
Mieux vaut ne pas les écrire mais simplement les tenir ;)

mardi 9 mars 2010

Moscou

Bonsoir

Moscou, il neige. Blanche Moscou qui devrait blanchir plus encore dans les jours à venir. -5° ce soir.

Merci à l'Internet et à Skype de me permettre d'avoir des nouvelles journalières même si la qualité laisse vraiment à désirer. Est-ce moi depuis mon donjon trop éloigné du modem ? Est-ce H avec une connexion qui laisse à désirer ? Nul ne le sait mais cela donne lieu à de violents fous rires lorsque les paroles entendues ne sont pas celles prononcées. Il y a pourtant une chose que j'ai bien comprise, c'est celle du prénom de la déesse de la mesquinerie et de la bêtise. Désespérant de voir à quoi en est réduite une personne pour se prouver qu'elle existe. Pfffffffffff ! Si ce n'est pas malheureux face à un garçon de 24 ans.



Heywood loge à l'hôtel Aerostar à dix minutes à peine du Kremlin donc en plein centre ville. Un hôtel 4 étoiles avec tout le confort moderne mais que faire des services lorsque les journées commencent tôt et se terminent tard ? Une très agréable chambre où le sommeil vient difficilement tant le plaisir d'être à Moscou est grand.



Un faux mouvement ce matin en soulevant sa valise et c'est un tour de dos et des douleurs toute la journée durant, histoire de sentir son corps vivre. Pauvre H ! Consolation tout de même, son séjour est prolongé d'un jour et il aura tout un week-end pour flâner dans la capitale, voir ou revoir des lieux et surtout des gens qu'il n'a pas revu depuis 4 ou 5 ans.



De son côté, Kim n'a pas vraiment le temps de s'ennuyer ni d'avoir des états d'âme. Entre les amis à consoler, les activités à préparer, elle n'a pas une seconde à elle. Elle sera bien vite le 9 avril, date de son retour pour poursuivre son stage à Bruxelles. Elle attend ce moment avec grand intérêt ;)



Voilà tout ce que je peux dire ce soir. J'ai une pensée toute spéciale pour toi Maria en ce mardi et j'attends le printemps avec impatience pour un appel téléphonique :) Courage !

Bonne soirée

lundi 8 mars 2010

Vol AF2544

Bonjour

Quelques flocons de neige sur Charleroi pour se mettre au diapason de mon fils qui décolle dans quelques heures à destination de Moscou où la température est de -7°. Il vit ses dernières heures françaises dans le terminal 2E de Roissy avant de rejoindre la capitale russe en Airbus A320 et de poser le pied à Sheremetyevo International Airport vers 21.45. De là, il est attendu par un taxi qui le conduira directement à son hôtel et viendra le reprendre demain matin à 8.30 pour sa première vraie journée de travail.



Une nouvelle page s'écrit dans notre vie : celle d'un enfant devenu un homme qui s'assume pleinement, fait ses choix et avance vers son destin. Je trouve cela extrêmement courageux et excitant. Il suit la ligne de ses arrières grands-parents qui ont quitté leurs pays respectifs pour venir en Belgique chercher du travail afin de gagner leur vie et d'être en mesure d'élever leur famille. Le temps n'est pas aux larmes mais à la joie. Bonne chance Heywood !



De notre côté, nous allons continuer chacun notre route. Il ne reste que 4 mois de cours à Kimberly avant d'entrer dans la vie active mais avant cela, elle devra gérer la vie toute seule dans un grand appartement. A elle, les soirée pyjamas avec les copines, la nourriture asiatique, les films jusqu'à bien tard. Il y a toujours un bon côté aux choses :)



Dernières nouvelles à 14.00 : le train avait une heure de retard à l'arrivée à Roissy et les bagages 9 kilos en trop (dont coût 135 euros...) Fort heureusement, ils n'ont pas regardé aux 6 centimètres de trop de la valise :) Ça devient un peu compliqué de voyager aujourd'hui :)



A bientôt

jeudi 25 février 2010

Ce n'est qu'un au revoir



Le décompte des jours est enclenché. Bientôt, il ne restera que quelques heures avant le Grand Départ pour Chisinau en Moldavie. Fort heureusement, Heywood commence sa mission de deux ans par une semaine à Moscou, histoire de sentir à nouveau son cœur battre et revoir sa mère russe, son frère et sa meilleure amie. Comme je peux le comprendre, moi qui ne vit que dans l'air de Montréal. Ici je suis comme en sursis ; je ne vis pas, je survis. Je souscris entièrement à ce que dit Michèle qu'il faut avoir tué son père et sa mère pour être obligée de vivre à Charleroi. Mon fils aura eu le courage qui m'a fait défaut. Il quitte définitivement la Belgique et, si ce n'est pas mieux ailleurs, ce ne saurait en tous les cas être pire. Dans quelques mois, j'espère que Kimberly prendra, elle aussi, le large pour d'autres horizons. Je ne voudrais pas qu'elle regrette un jour d'avoir mis entre parenthèses ses rêves exotiques. Avec l'âge et les accidents de parcours, je me rends compte que ce qui est important n'est pas ce que j'ai toujours cru. Vivre c'est se tromper en permanence, c'est donner aux choses et aux gens une importance qu'ils n'ont pas, c'est passer à côté de pépites de gentillesse et d'amour. Vivre c'est se mettre en danger pour aller plus loin, c'est regretter de n'avoir pas été assez clairvoyant mais se dire qu'il est possible d'écrire un nouveau chapitre à son histoire.
Mais cette histoire-ci n'est pas la mienne ; c'est celle de mon fils...
Bon vent petit garçon, ce n'est qu'un au revoir ;)

samedi 6 février 2010

Un peu triste... mais c'est la vie

Bonjour,

Décidément à chaque fois que je me décide à reprendre "sérieusement" ce blog, le ciel me tombe sur la tête et cette fois, on pourrait même dire qu'il s'est dérobé...
Nous avons été victimes d'un cambriolage la semaine dernière et nos ordinateurs portables se sont volatilisés avec tout leur contenu. On ne parlera même pas du reste qui les a accompagnés. Ceci expliquant cela, je n'ai plus aucune image, aucune signature... seulement mes dix doigts pour taper sur un vieux clavier de secours.

Mes dix doigts vont m'être bien utiles pour recommencer mon mémoire. Fort heureusement, tout est dans la tête même si depuis une semaine elle est proche de l'explosion. C'est qu'il en arrive des interrogations auxquelles il n'y aura jamais de réponse. Faute à "pas de chance", opération commandée ; toutes les options restent ouvertes mais surtout celles d'une grosse semaine de travail perdue, d'un haut le cœur de penser que des gens se sont invités sans être conviés. Nous vivons dans une triste époque sans morale, sans respect, sans parole. Je n'avais déjà pas de foi en l'humain, j'en ai moins encore aujourd'hui.

Belle soirée

Sylvianne

vendredi 22 janvier 2010

Les attentes et tout le reste.



C'est vrai que je me fais rare sur cette page mais je puis vous assurer que ce n'est pas l'envie qui me manque ni même les sujets à disserter avec vous. Rien que cette semaine, j'aurais pu évoquer la nomination de Monseigneur Léonard, l'enterrement de ma voisine, la tentative de holdup à la boulangerie du coin et l'accident de circulation toujours à ce même coin. Là, je profite de la levaison de mon pain de seigle pour prendre le clavier.

Il est 9 heures. C'est vendredi et comme chaque fin de semaine, j'ai mille choses à faire. Pourtant, la panne du chef m'a donné une soirée de jeudi plus libre... même si je me suis déplacée, que je l'ai attendu et qu'il n'est pas venu. Les aléas de l'existence ; les impondérables de la vie... Soirée de jeudi au calme donc et je ne me suis mise au lit qu'au moment où mes yeux n'en voulaient plus. J'ai fait un test : voir si j'étais capable de dormir plus de 4 heures sur une nuit et le pari est réussi avec un réveil pas banal et même un peu brutal. Dan a fait un cauchemar, a cru que quelqu'un entrait dans notre chambre et m'a prise pour un intrus. Moi, un intrus alors que je dormais si paisiblement ! Hélas, c'est mon pauvre nez qui a tout encaissé mais comme les durs de durs j'ai dit "même pas mal" !

Me voilà donc levée et dès 7 heures en train de répondre à mon courrier. Les mails sont arrivés en nombre durant la nuit en apportant de bonnes et moins bonnes nouvelles. Côté santé, il faudrait penser dès à présent à bâtir l'arche d'Hippocrate pour y mettre tous mes amis malades. Il faut espérer que monsieur traitement leur soit efficace ce sont je doute parfois - mais cela n'engage que moi !
Côté achats, non je ne veux pas partir en week-end dans les meilleurs hôtels pour moins qu'il ne faut pour le dire ; je ne suis d'ailleurs jamais disponible le week-end. Je n'ai pas non plus l'intention de changer de voiture même s'il y a de bonnes conditions salon. Mes bibliothèques débordent et même avec des remises exceptionnelles, je n'aurai pas la place pour mettre de nouveaux volumes.

Si j'ai ci-dessus évoqué "et tout le reste", passons à présent au plat de résistance avec les attentes. Je ne dois pas avoir croisé beaucoup de gens psychologues ou bien suis-je trop difficile à comprendre (ce qui ne m'étonnerait pas dans le fond). J'ai encore pu en faire l'expérience hier soir avec une professionnelle... mais professionnelle de quoi dans le fond ? Après 6 années de silence suite à des circonstances indépendantes de notre volonté, je retrouve une "amie" (je sais à présent que les guillemets sont de rigueur) et j'imagine sottement que les relations vont reprendre là où elles s'étaient arrêtées. A que nenni ma bonne dame ; la madame est sur une autre planète, rentrée tout droit dans la catégorie des "Madames de bonbonne du Snob" ce genre de bonne-femmes qui pètent plus haut que leur orifice rectal. C'est certain que ce n'est pas la première que je rencontre mais elle, je l'aurais vraiment placée dans une autre catégorie. Je dois sans aucun doute être trop indulgente comme toujours lorsque j'apprécie quelqu'un. Plus haut est le piédestal, plus longue est la chute et je ne vous dit même pas l'état de l'individu une fois au sol ! Donc ma P. (je vous fais grâce de son nom) est ressortie de ma vie par la petite (toute petite) porte. Bye, bye donc ! je retourne de ce pas pétrir ma pâte à pain avant de l'enfourner.

Et voilà le résultat !!!



Belle journée.

mercredi 6 janvier 2010

Là-haut sur la montagne...



Après un trajet sans histoires, sous le soleil, en plaignant ceux qui se trouvaient dans les bouchons sur le chemin du retour, nous avons pris possession de notre appartement dans la résidence "Basile". Je dois dire que je suis impressionnée par le confort et l'aménagement. C'est aussi bien - sinon mieux - que dans le catalogue. "Les granges du soleil" un bon plan pour des vacances !



La journée de dimanche a été nettement moins agréable. Est-ce l'altitude, le trop de tout de ces derniers mois ? toujours est-il que j'ai tâté du lit durant une bonne partie de la journée et le lundi, au réveil... il neigeait ! Cela n'a pas empêché mes trois vaillants skieurs de s'élancer sur les pistes. Ils sont ici pour cela, non ? J'en ai profité pour lire et travailler un peu sur mon mémoire - mais juste un peu :)



Mardi grand soleil ! Mon Dieu que la montagne est belle aurait chanté Ferrat. Et il aurait eu raison.



Autant prendre du bon temps tant que le temps est bon !



Nous connaitrons bien assez tôt des conditions difficiles car la météo n'annonce rien de bon pour le retour ce week-end... Mais cela est une autre histoire, un autre jour et pour l'instant profitons des minutes qui passent.

Belle journée

vendredi 1 janvier 2010

Bilan et perspectives



Mes souhaits pour cette nouvelle année...

Le temps d’un geste familier
A retourné son sablier.
Janvier va remplacer décembre
Et, de l’horloge qui bruit,
Les douze larmes de minuit,
Viennent rouler dans la chambre.
Voici venir la jeune année.
Bonsoir hier ! Bonjour demain !
(Jacques Normand)

Que cette nouvelle année vous apporte tout ce que votre cœur souhaite.
Aimez et soyez aimés.
Prenez le temps de prendre le temps.
Et faisons ensemble la route vers 2011.



Une année se termine. C'est le moment de regarder derrière soi, de tirer les enseignements des choses bonnes et moins bonnes qui se sont passées au cours de l'année écoulée. Maladies, trahison, mensonge. Inutile de s'appesantir sur ces choses qui se sont réglées avec le temps qui passe. Une bonne leçon cependant : ne pas faire confiance à n'importe qui... Je plaide coupable de mon aveuglement. Amour, amitié, cadeaux de la vie. Je peux véritablement me dire chanceuse d'avoir autour de moi tant d'amour. Merci à Vous, merci à toi, merci la vie.



Bonnes résolutions pour cette année : continuer mon chemin comme durant ces derniers mois, préparer les voyages à l'Est et à l'Ouest en fonction de là où les vents déposeront mes enfants. 2010 est une année de départs et d'envol des oiseaux.
A l'instant sur Rythme FM, mon horoscope de l'année. Vraiment intéressant. La chance domine toute les choses et cette année sera une année de plaisir : études, voyages, découvertes. Tout sera fait pour me faciliter la vie. Avec en bonus la perspective d'un beau voyage en couple ou d'un changement d'habitation...



Une fois encore, passez une merveilleuse année 2010.